Le blog de la publicité mobile

Mobvalue, en tant que régie publicitaire mobile premium vous partage son approche et sa vision de la publicité mobile et tablette. Retrouvez-ici les pré-requis, tendances, innovations du marché.

La montée en puissance du mobile aux États-Unis

17 octobre 2017 à 10:33 / par Aurélia Vlamynck

L'institut ComScore vient de publier son étude mobile annuelle aux États-Unis. Si la France marque un léger retard sur les États-Unis quant aux usages mobiles, les tendances mobiles qui se dessinent dans ce rapport permettent d'observer l'état du marché et d'anticiper son développement à venir en France. Voici tous les chiffres à retenir de cette étude.

Les dernières tendances mobiles aux États-Unis.

Le mobile concentre la majorité du temps digital

Le mobile fait désormais parti de notre quotidien, à tel point qu'il devient impossible de s'en passer au détriment du desktop. Il représente à lui seul 2/3 du temps digital !

Téléchargez le guide sur le Drive-to-Store !

L'étude ComScore met notamment en évidence que :

  • 50 % du temps digital est consacré à des applications sur Smartphone ;
  • 34 % est passé sur desktop ;
  • 7 % sur des applications sur tablette ;
  • 7 % sur le Web sur smartphone ;
  • 2 % sur le Web sur tablette.
  • Les 65 ans et plus consacrent encore 53 % de leur temps digital au desktop ;
  • Les 18 à 24 ans, à peine 23 %.
  • Les seniors passent 27 % de leur temps digital sur des applications sur Smartphone, quand les 18 à 24 ans y consacrent 66 % ;
  • Ce sont également les seniors qui utilisent le plus la tablette : 12 % du temps digital consacré à des applications et 3 % au web. Les jeunes n'y consacrent respectivement que 4 % et 1 %.

Les applications au top

Les applications mobiles continuent à se développer et à concentrer la plus grosse partie du temps digital. Elles sont utilisées en moyenne 2 h 18 par jour, mais on observe là encore des disparités en fonction de l'âge :

  • Jusqu'à 3 h 12 par jour pour les 18 à 24 ans ;
  • À peine 1 h 36 par jour pour les séniors.
Sur mobile, les applications représentent 87 % du temps passé, contre seulement 13 % sur le web.

Mais toutes les typologies d’applications n’ont pas le même niveau de rétention. Celles qui retiennent le plus l'attention des mobinautes sont :

  • Les réseaux sociaux (20 %) ;
  • La musique (18 %) ;
  • Le multimédia (10 %) ;
  • Les jeux (10 %) ;
  • La photo (4 %) ;
  • Les messageries instantanées (3 %) ;
  • Le commerce (3 %) ;
  • La recherche/ navigation (3 %) ;
  • Les médias d'actualités et informations (3 %) ;
  • Les divertissements et la communication représentent ainsi à eux seuls plus des 2/3 du temps passé sur des applications mobiles.

Une utilisation des applications concentrée

Le temps passé sur les applications est loin d'être uniforme. Sur Smartphone, on passe en moyenne 49 % sur une seule d'entre elles ! Sur tablette, ce nombre monte même jusqu'à 65 %.

Les Français sont accros : Téléchargez les chiffres du mobile !

Les applications pourtant peu téléchargées

Cela peut sembler paradoxal, mais si les applications occupent la majorité du temps digital, elles sont pourtant peu téléchargées.

L'étude ComScore démontre ainsi que les app mobiles sont essentiellement téléchargées lorsqu'un mobinaute utilise son appareil pour la première fois. Il télécharge alors de nombreuses applications en peu de temps, puis retourne à un rythme bien plus faible :

  • 51 % des mobinautes n'ont téléchargé aucune application au cours du dernier mois ;
  • 13 % en ont téléchargé une et 11 % en ont téléchargé deux.

Néanmoins, cela est à relativiser en fonction de l'âge des mobinautes :

  • 70 % des 18 à 34 ans se disent être toujours à la recherche de nouvelles applications. Ils ne sont que 22 % pour les plus de 65 ans ;
  • 65 % des jeunes se disent intéressés par l'idée de découvrir de nouvelles applications. Les séniors ne sont que 19 %.

Applications payantes : les jeunes plus concernés

Contre toute attente, ce sont les jeunes qui sont les plus enclins à payer pour accéder à du contenu applicatif.

  • 19 % des 18 à 34 ans ont acheté 12 applications sur les 12 derniers mois. Ce nombre chute à 3 % pour les 35 à 54 ans et même à 1 % pour les 55 ans et plus ;
  • 80 % des 55 ans et plus n'ont acheté aucune application sur l'année écoulée. Les moins de 34 ans ne sont que 36 % à ne pas en avoir acheté.
  • Il en va de même avec les achats in-app, les jeunes sont plus susceptibles de réaliser ces achats que les séniors.

Facebook en tête des applications les plus populaires.

Quelles sont les applications les plus populaires ?

Sans réelle surprise, on retrouve les GAFA en tête des applications les plus populaires. Voici celles qui ont le taux de pénétration le plus élevé :

  • Facebook (81 %) ;
  • YouTube (71 %) ;
  • Facebook Messenger (68 %) ;
  • Google Search (61 %) ;
  • Google Maps (57 %).

Ce classement varie quelque peu en fonction de l’âge de des mobinautes :

  • 18 à 24 ans : YouTube, Facebook et Snapchat ;
  • 25 à 54 ans : Facebook, Youtube et Facebook Messenger ;
  • 55 ans et plus : Facebook, Google Search et Facebook Messenger.

Le mobile continue sa montée en puissance. Ce sont les applications qui concentrent la majorité du temps passé sur Smartphone comme sur tablette. Ces tendances se confirment chaque année et démontrent l'importance pour les PME (petites et moyennes entreprises) et ETI (établissements de taille intermédiaire) d'investir dans des applications et dans une stratégie de publicité mobile.

Les 3 points-clés à retenir :

  • Les utilisateurs consacrent davantage de temps sur mobile que sur desktop.
  • Les applications occupent la majeure partie du temps passé sur Smartphone et tablette, mais seulement une dizaine d’application sont réellement utilisées par les mobinautes
  • Les jeunes sont les plus enclins à acheter des applications et à faire des achats in-app.

Drive-to-store, le guide complet pour attirer vos clients.


Articles de la même catégorie :